Posts Tagged ‘sponsors’

Combien faut-il de couleurs pour gagner ?

12 janvier 2009

Une tendance lourde se dégage en sport auto : le multi-colorisme. Alors qu’il était communément admis qu’une voiture rouge va plus vite, on constate depuis quelques années que les voitures de course se parent d’assortiments de couleurs de plus en plus osés.

Parmi les championnes, il ya bien sur la C4 WRC de Sébastien Loeb, qui s’est à moitié revêtue des couleurs Red Bull au dessus d’une robe rouge qui était parvenue jusque là à rester sobre.

c4wrc-loeb08

Dans la catégorie des championnes de l’année, il y a également la Seat Leon TDI de WTCC, qui a porté Yvan Muller vers le sacre. Là aussi, l’effet Red Bull charge un peu, surtout lorqu’il se combine élégament au jaune de Seat avec la tonique fluo de Valeo.

seat-leon-wtcc

D’autres sont sans doute allés trop loin : bien que le nombre de couleurs sur le véhicule soit carrément impossible à déterminer, la voiture n’est pas championne du monde. Dommage, l’effort de défiguration méritait de meilleurs résultats… Rendons donc hommage à ces esthètes du sport auto que sont :

La Ford Focus WRC 2008 – Prix spécial du jury, catégorie « clown »

fordfocuswrc

La Renault F1 Team R28 – Prix spécial du jury pour l’ensemble de son œuvre depuis 2002

renault-f11

Encore quelques jours de course pour connaître le nouveau vainqueur du Dakar, et nous saurons si Mitsubishi a eu la main assez lourde pour la décoration de leur nouvelle bête de rallye-raid : la Racing Lancer

racinglancer

Alors, bien sûr il y a une vraie raison : en temps de crise, tout sponsor est bon à prendre. Et pour ne facher personne, les écuries accordent tout et surtout n’importe quoi à leurs annonceurs payeurs. Pas d’esprit graphique, pas de force visuelle, une couleur globale impossible à définir : pas de quoi être fier de son team. Sans parler des dommages causés au design du véhicule lui même, devenu invisible.

Pendant ce temps là les F1 de Ferrari et McLaren-Mercedes et les protos Le Mans de Peugeot et Audi paraissent désespérément classes…

Publicités

Sortie de piste pour l’athlé français ?

2 octobre 2008

Gaz de France à annoncé la fin de son soutien au meeting d’athlétisme de Paris St-Denis, qui depuis 10 ans portait son nom. C’est une page importante qui se tourne, et surtout 40% du budget de l’épreuve qui disparait. De quoi peut-être mettre en péril son organisation, alors que c’est le plus grand événement athlé en France, et surtout le seul de classe mondiale.

Depuis le rapprochement Suez-Gaz de France, il semblerait que la politique de sponsoring soit en train de changer, au détriment de tout l’athlé français. Certes Gaz de France a annoncé vouloir rester partenaire de certaines « têtes d’affiche », mais n’apportera plus autant son soutien aux groupes d’entraînements. Au passage GDF annonce qu’il toutefois reste partenaire du tennis, de quoi faire grincer queques dents.

Dans le même temps, la Caisse d’Epargne, partenaire historique de la fédération d’athlé, annonce aussi que son partenariat ne sera pas renouvelé.

Ne reste plus que Lagardère, qui après avoir mis sur pied le « Lagardère Athlé Tour » n’a pas encore resigné pour 2009.

Manque de résultats, manque de visibilité, relations difficiles avec les sponsors ? De quoi faire réfléchir à la fédération française d’athlétisme…

Une femme sous le drapeau à damier

21 avril 2008

Première victoire d’une femme dans le championnat américain CART. Cette fois elle l’a fait ! A l’occasion du 50e départ de sa carrière, la belle et rapide Danica Patrick s’est imposée devant les hommes, à l’occasion de la manche de monoplace Cart disputée à Motegi, au Japon.

Pour la petite histoire, Danica, 26 ans, fait beaucoup parler d’elle depuis son arrivée dans le milieu du sport auto, parce qu’elle agace ! Hé oui, ses collègues masculins ne peuvent pas réussir d’aussi belles photos pour leurs sponsors… Et Danica est rapide : son poids plume (45 kg) lui permettrait de gagner 2km/h en pointe, et ainsi faire la nique à ces messieurs.