Posts Tagged ‘Loeb’

Week-end chargé !

2 février 2009

Du sport partout ce week-end. Bien sur, vous n’aurez pas loupé le titre de Champions du Monde de Handball, acquis fort intelligement par « Les experts » après leur titre Olympique et Européen. Contre toute attente, il y a eu du handball à la télé, en dehors de période olympique.

Vous avez peut être vu la ballade de Loeb en Irlande. Seb a été intouchable, et à lui même avoué que les conditions météo étaient terribles avec des limites d’adhérence impossible à trouver. Ce qui ne l’a pas empêché de coller 1 min 30 à son propre équipier. C’est dire si ses adversaires ont dû en baver…

Certains d’entre vous ont peut-être sacrifié une partie de leur nuit pour la finale du Super Bowl, la grand messe du sport américain. Bon, c’est très long. Mais ça peut être spectaculaire, surtout en dehors des phases de jeu. Il parait que cette finale 09 était géniale, comme dans un film américain… moi j’ai fait l’impasse.

En tout cas, vous n’avez pas pu louper l’arrivée du Vendée Globe, avec des très très longues périodes de direct, notamment sur les chaines TNT (un bateau qui rentre au port, ça n’avance vraiment pas vite, et les journalistes de iTélé n’ont pas tous suivi la formation accélérée sur la voile…).

Ce week-end, c’était donc la fête aux sponsors, avec le jackpot pour le bateau Foncia de Michel Desjoyaux. Pour ceux qui se demandent encore ce que le sponsoring peut apporter en retour, je vais aujourd’hui laisser l’ami bloggeur Rodolphe Champagne vous en parler. Cliquez ici.

Publicités

Yannick et Mats sont sur un bateau…

28 mai 2008

25 ans déjà que Yannick Noah devenait le tennisman français le plus célèbre, en s’imposant en finale de Roland Garros. Un anniversaire comme celui là ne pouvait échapper aux hommes du marketing du Coq Sportif, qui ont organisé un match exhibition entre Yannick Noah et Mats Wilander, à Paris… sur une péniche !

Rematch on the Coqboat

Un nouveau coup d’éclat pour la marque française qui n’en finit pas de revivre. On trouve même en boutique une réédition de la tenue portée par Noah en 1983 ! Sous l’impulsion de Robert Louis Dreyfus (aussi Président de l’OM) et d’Antoine Sathicq (CEO, ancien DG d’Adidas France), la marque est ressortie de l’oubli en 2006 en prennant comme embassadeurs Yannick Noah, Jean-Pierre Rives, Sébastien Loeb, Tom Boonen et Frédéric Michalak. Excusez du peu !

Avec de superbes campagnes d’affichage et des clip publicitaires pleins d’humour (voir Noah VS Loeb), voilà comment le sponsoring permet à une marque disparue il y a encore deux ans, de devenir la marque la plus tendance du sportswear.

L’événement sport de mon week-end : un peigne et un rasoir pour Sébastien Loeb !

12 mai 2008

Une polémique totalement improbable est née pendant ce long week-end à propos du look de Sébastien Loeb. Faut-il le rappeler, le garçon est 4 fois champion du monde des rallyes WRC, et recordman du nombre de victoires. Ce qui lui vaut de passer très souvent sur les podium et à la télévision…

A l’occasion d’une de ses dernières victoires, au rallye du Mexique (photo ci-dessous) Surinder Thatthi, membre de la FIA en tant que président de la CACMS, la Confédération des pays africains dans le sport automobile, à fait part de son impression : «Je me dois d’exprimer mon opinion à propos du piètre passage de Sébastien Loeb à la TV lors de l’arrivée du rallye du Mexique. Il n’était pas rasé, dépenaillé avec une chevelure négligée ! (…) Quand la FIA lui donne une couverture TV globale vers des millions de téléspectateurs et d’enfants dans le monde, il est un héros et un modèle (…) Je sais que chacun est autorisé à un degré de liberté personnelle, mais il me semble qu’il va trop loin et que quelqu’un devrait lui parler, ou parler à son équipe.»

Enorme ! Pour passer à la télé, merci d’être beau, bien habillé et en bonne santé !

Face à cette réaction assez incroyable, la réponse de Simon Long, le patron d’ISC (International Sportsworld Communicators, la société détentrice des droits commerciaux et de retransmission du WRC) est rassurante : c’est «la belle apparence de dur» du Français qui a fait son succès, attirant un nouveau public et les jeunes, que le rallye est un sport «réel et rugueux», et que «dans le cadre du repositionnement du produit et de la façon dont nous projetons nos héros», ce serait une «erreur de demander aux pilotes d’êtres toujours propres sur eux».

Quand on connaît un tout petit peu Sébastien Loeb, on sait que son look n’exprime rien d’autre que sa vraie personnalité : simple, naturelle, sans prise de tête ! Et c’est ce qui plait à son équipe, à ses sponsors, et aux fans de rallye.

Tous les détails de cette polémique sur le Figaro.fr