Posts Tagged ‘CNOSF’

Semaine du sport olympique français

8 décembre 2008

C’est un peu les vacances pour les 90 athlètes qui ont répondu à l’invitation du comité national olympique et sportif. Du dimanche 7 au samedi 13 décembre, les médaillés de Pékin, mais aussi les perfomers mondiaux et européens se retrouvent sur les pistes de Courchevel. Pour la plupart c’est l’intersaison, et l’occasion de passer du temps entre eux, en dehors de toute notion de compétition.

cnosf-semainedusportolympique2008

Retrouvez toutes les infos, le programme et les participants sur le site du CNOSF.

40 médailles plus tard…

24 août 2008

Loin du blog, je me suis régalé devant ces Jeux Olympiques de Pékin, sans doute comme vous. Mon œil de « communiquant » n’est pas resté inactif : qu’est-ce qui rend les olympiades aussi belles ? Peut-être parce que c’est le seul événement sportif mondial où les annonceurs ne matraquent pas au bord des terrains.

Pourtant il y a des partenaires, et des gros ! Le prix moyen pour être top sponsor aux JO serait de 100 millions de dollars. Et la bagarre est plutôt rude pour accéder au rang de « partenaire international ».

Le Comité International Olympique est associé à 12 marques, pour la durée d’une olympiade, hiver et été. Pourtant dans tous les sites olympiques et sur les dossards des athlètes, aucune marque commerciale ne figure ; seuls les anneaux olympiques et le nom de la ville hôte sont identifiés. Aucun espace n’est attribué aux sponsors, mais ils acquièrent le droit d’utiliser le symbole des anneaux et l’appellation officielle sur leurs propres produits et dans leur communication. Et ils sont aussi les seuls à avoir pu organiser des événement à Pékin, autour des sites de compétition.

Et à qui profite ces contrats de sponsoring faramineux ? A tous les sportifs ! 94 % des recettes sont ainsi reversées :
50 % sont reversés aux deux comités d’organisation des Jeux d’été et d’hiver pour l’organisation des prochaines olympiades.
23 % vont aux Fédérations Internationales pour le développement de leur sport
20 % reviennent aux 205 Comités Nationaux Olympiques, dont le CNOSF pour la France.
Reste 6% au CIO pour son fonctionnement et l’achat d’espace pour la promotion des jeux et des partenaires.

Source : « Guide de l’Athlète du CNOSF – Pékin 2008 »
Note : il manque 1 % dans la répartition… A qui les quelques 10 millions de dollars manquants ?

Soutenez nos athlètes

15 mai 2008

Le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) a révélé un magnifique clip de soutien aux athlètes français pour les prochains Jeux Olympiques. Réalisé par l’illustrateur Joris Clerté pour l’agence Saatchi & Saatchi, le spot est splendide :

Le sport, c’est du dynamisme, des mouvements rapides, des couleurs tranchées, des visuels impactants…

Ici c’est tout le contraire. Les créatifs de l’agence ont su prendre les archétypes à contre-pied, et ce sont d’autres valeurs qui renaissent à travers ce spot : le rêve et la légèreté. Tout en finesse, les athlètes de haut niveau apparaissent comme des anges au milieu du ciel. L’impression de facilité qu’on ressent en voyant un mouvement parfaitement maîtrisé se retrouve dans les déplacements de ces petits personnages légers et bondissants au milieu des nuages. Pas d’affrontements, pas de luttes, pas de défis… juste la beauté du geste !

La musique composée spécialement par François Charon souligne parfaitement les images, en créant une « relance » au milieu du spot. Les sonorités sont douces et rêveuses, bien loin là aussi des musiques très rythmées qui ponctuent habituellement les clips sportifs.

Les athlètes sont illustrés simplement par les petits personnages, tous similaires et anonymes. Pas de photos, pas de stars : les Jeux Olympiques, ce sont souvent des sportifs jusque là inconnus qui nous font rêver devant notre télévision.

La référence à la France est très discrète, bien loin de l’univers saturé de bleu/blanc/rouge qu’on aurait pu imaginer. Juste à la fin du clip, une athlète qu’on imagine victorieuse, descend de son nuage pour revenir au pied de la Tour Eiffel, symbole évidement universel, pour être accueillie par une ville en fête. Portée par cette foule de supporters, elle est renvoyée vers les étoiles pour être saluée par l’accroche « avec vous, ils iront plus haut ».

A noter également : la présence des partenaires officiels, juste sur l’image de fin, très sobrement présents en monochrome noir.

C’est beau, c’est bien fait, et c’est encore mieux au deuxième regard. Sport, légèreté, rêve : et si c’était de ça dont on parlait à propos de Pékin 2008 ?

Merci à Sebastien Bouyrie pour l’info.