Archive for novembre 2008

Quand le rose a la classe…

24 novembre 2008

Ceux qui ont du goût le savent bien : aucune couleur n’est moche… c’est ce qu’on en fait qui peut être catastrophique. En tout cas, Nike ne s’est pas trompé en jouant à fond le délire avec cette vidéo de Franck Ribery avec ses nouvelles Nike Mercurial Vapor Rosa :

A mi-chemin entre « les fous du volant » et « la panthère rose », c’est déjanté, assumé, décalé : gagné !

Une vidéo répérée chez mes collègues de Vestiaire

Publicités

Jeux vidéo : enfin un nouveau sport !

23 novembre 2008
Bien sûr, depuis toujours (ou presque) on trouve du sport dans les jeux vidéo. Principalement du foot, comme dans la vraie vie, mais aussi du tennis, et des bagnoles. Rien de bien étonnant, ce sont les sports stars, ceux qui génèrent le plus de business, et qui du coup s’offrent le plus de visibilité publicitaire. Pour sortir de ce triptyque il convient d’être original :  c’est ce que tente de faire Street Gears, un jeu de… rollers.

streetgearJugez plutôt : Street Gears est jeu de rôle online massivement multijoueurs, où vous pourrez faire de la vitesse et des tricks dans des univers virtuels aux graphismes manga… mais surtout Street Gears est disponible intégralement, en français et gratuitement ! Oui, gratuitement.

Vous pouvez le retrouver sur le site officiel depuis le 19 novembre 2008 : http://fr.sg.gpotato.eu/ad/
Pour pouvoir profiter de ce Jeu de Roller Gratuit, il suffit à l’utilisateur de créer un compte sur le site officiel, de télécharger le jeu (fonctionne sur PC – Windows uniquement), et de se connecter avec ses identifiants.

La vidéo de lancement de Street Gears : ça fait envie, et c’est gratuit !

Voilà un bon exemple pour générer du buzz lorsqu’on n’a pas de quoi s’offrir la surface médiatique de Pro Evolution Soccer 2009 ou de Gran Turismo 5 : la gratuité permet de faire parler du jeu et de créer immédiatement une communauté de gamers, prêts à faire remonter des critiques et des améliorations.

sg_circuit_1

Pour la rentabilité, on peut imaginer que dans une seconde version du jeu les game designers miseront sur le “In Game Advertising”, c’est à dire le placement publicitaire à l’intérieur même des scènes du jeu (Vu dans d’autres jeux). Avantageux pour l’éditeur du jeu, mais aussi pour l’annonceur, qui touche ainsi un public très ciblé pour un coût d’achat d’espace faible.

Street Gears, MMORPG de Roller Gratuit, édité sur le portail www.gpotato.eu par Gala Networks Europe Ltd

Article sponsorisé

Chabaaaaaaal !

18 novembre 2008

C’est le retour de Sébastien Chabal dans les médias. Après la campagne décallée de Zidane jouant au rugby, c’est au tour de Chabal d’être converti au foot par Orange. C’est par ici : www.chabal-le-duel.com

orange-chabal

Un jolie campagne de buzz sur internet, en technologie vidéo plein écran, avec une petite surprise sur fond de musique western. Alors, bien sûr, si vous ne mettez pas vos vraies coordonnées, ça marche moins bien, forcément…

Grand Prix du sport 2008

17 novembre 2008

Le sport est plus que jamais un pilier pour la communication des grandes marques. Pour la première fois, un événement a été mis en place pour valoriser le meilleur de la communication utilisant le sport ou des sportifs : Stratégies s’est associé à Sportfive pour lancer le « Grand Prix du Sport 2008 ».

On trouvait plusieurs catégories : campagnes de publicité, opérations événementielles, de RP, de communication interne, de communication globale, de design, d’édition et des opérations de sponsoring ou de partenariat ainsi que de marketing direct. Certaines avaient été repérées sur ce blog : ici, , et aussi ici, et même .

adidas-maillot08
Et c’est Adidas qui remporte le Grand Prix pour son opération de communication globale « Ce maillot n’est pas à moi », conçue par l’agence TBWA Paris. Avec un taux d’agrément de 89%, cette campagne mettant en scène quatre joueurs de l’equipe de France (Viera, Nasri, Benzema et Cissé) a pleinement porté ses fruits : pour un budget de 7 à 8 millions d’euros, les ventes ont augmenté de 40 % pendant les six mois précédents l’Euro 2008 par rapport à la même période pré-Coupe du monde 2006. Le message, en forme de profession de foi, visait à revaloriser le rôle des supporters, à jouer l’anti-star : « Ce n’est pas moi qui porte ce maillot, c’est lui qui me porte« .

Si cette très belle campagne est saluée par le monde de la communication par le sport, il ne faut pas oublier les autres lauréats… On trouve pelle-mêle dans différentes catégories la campagne Football SFR, la campagne Football Toyota, la campagne Football Adidas, l’opération Football Adidas (bis), le co-branding Football Crédit Agricole, l’identité visuelle Fédération Française de Football. Quoi ? J’ai dit plusieurs fois Football ? Mais on trouve aussi la campagne Rugby Société Générale ou la campagne Havas Sport pour EDF.

Alors, si comme moi, vous constatez que dans le jury se trouvaient des hauts représentants de la Fédération Française de Football, Adidas, Société Générale, SFR et Sportfive (qui gère les droits de la Fédé de Football), vous pourrez vous dire que décidément, le hasard fait vraiment bien les choses…

Source : Stratégies.fr

Le sponsoring voile : un bon investissement ?

13 novembre 2008

Il y a quelques mois nous avions posé la question du retour sur investissement pour le sponsoring cycliste. Cette fois, c’est la question du sponsoring voile qui est posée, en plein Vendée Globe.

vendeeglobe-logoLa solitaire autour du monde, courue tous les quatre ans, fait partie des événements majeurs du sport. Bien que très française, cette course est à classer avec le Tour de France et la Coupe du Monde de Football : depuis 2004, elle est dans le top 7 des manifestations sportives les plus suivies au monde. Les quatre mois de course permettent de générer quelques 12.000 articles de presse, 12.000 reportages télé et 7.000 sujets radio !*

Alors, qui a gagné le Vendée Globe ? Hé bien d’abord les sponsors, toutes marques confondues, y compris ceux qui ont déjà abandonné. Car dans la voile, l’échec est permis : le capital sympathie du public envers les skippers n’est pas écorné en cas de démattage. Au contraire, ce sport apparaît alors « humain », les communiqués de presse des annonceurs trouvent toujours quelque chose à dire, et même en cas de retour au port dès les premières heures de course, les retombées sont bonnes.

vendeeglobe-bel

vendeeglobe-poujoulat

Ça ne va colle pas vraiment avec l’esprit sportif, mais il vaut mieux un bon chavirage plutôt qu’une course sans histoire au milieu du peloton. Premier bilan après quelques jours de course : qui à fait la une ? Quelques leaders et l’ancien vainqueur Vincent Riou ; mais surtout Téménos, premier à rentrer au port, Foncia quelques heures plus tard, Poujoulat qui se frotte à un cargo, et surtout La vache qui rit, DCNS et Aquarelle qui fracassent leurs mats. Visibilité assurée dans les journaux télé.

Pour un ticket moyen d’environ 2,5 millions d’euros, c’est un sport très bon marché pour les annonceurs ! Ce qui explique sans doute que 30 bateaux aient pris le départ cette année.

* sources : BFM, Les Echos, Sports and Marks.

Top des blogs de sport

6 novembre 2008

C’est avec un brin de fierté que je fais mon auto-promo aujourd’hui : comme vous avez pu le remarquer si vous êtes des lecteurs assidus, le nouveau classement Wikio des blogs a été mis à jour sur la partie droite du blog.

Oliv’graphicdesign blog est entré dans le top 10 des blogs de sport !

Bien sûr, ce classement n’est pas un but en soi, mais c’est quelque part une preuve de reconnaissance pour mes articles qui essayent de vous donner une autre vision de la communication dans le sport. Démarré en avril 2008 grâce aux conseils reçus à la Webschool Orléans, ce blog est l’équivalent de la partie « actu » du site internet de mon agence de communication Oliv’graphicdesign.

Quelques mois et plus d’une centaine d’articles plus tard, c’est aux 11 000 visiteurs de ce blog que s’adressent mes remerciements. A très bientôt !

Lancer un nouveau logo grace au sponsoring

5 novembre 2008

Nouveau logo, nouveau bateau : Brit Air sera au départ du Vendée Globe, dans quelques jours. La compagnie d’aviation du groupe Air France est sponsor de la voile depuis plusieurs années, et à fait coïncider le lancement de sa nouvelle identité avec la mise à l’eau du nouveau bateau, qui est désormais prêt pour sa première grande course. Brit Air sera au départ du tour du monde en solitaire avec un bateau 60 pieds Imoca, skippé par Armel Le Cléac’h.

La palette de couleurs est peu utilisée dans le sponsoring, mais est bien mise en valeur sur ce monocoque. L’image renvoyée est très clean et sobre. A la fois institutionnel dans la typographie et les couleurs rassurantes, et affirmée par la teinte beige assez spécifique et la « touche locale » apportée par le triskel. Bon vent !

Et le champion est…

3 novembre 2008

Le classement définitif de la dernière manche du championnat du monde de Formule 1 est tombé. Et avec lui les derniers espoirs de « n’importe-quoi ». On a vu des pilotes en glissade, des dépassement, du hors piste, des voitures dans les stands, et tout ça pour quoi ? Rien. Pas un déclassement, pas une pénalité, pas un seul tour de passe-passe qui vienne décrédibiliser encore une fois l’esprit de compétition…

Les commissaires avaient sans doute épuisé leur quota de jugements aléatoires. Dommage, ils ont laissé filé l’occasion de flinguer une course en tous points superbe. Quel final ! Massa fut brillant, Alonso fou-génial, Vettel sans gêne, Trulli Kubica et Glock avaient oublié leur bonne éducation, et Hamilton sur la défensive a fini par vaincre.

La formule 1 est un sport souvent décrié. Le grand-prix d’hier était une brillante démonstration de ce qu’est un « show » sportif, et pourquoi les sponsors se bousculent à la porte du paddock.

Ce week-end, c’était ski en salle

3 novembre 2008

Drôle d’événement mis en place par la Fédération Française de Ski : à Amnéville, en Moselle, ce sont déroulés les championnats de France de Ski Indoor. Hé oui, du ski en salle !

C’est donc sur une piste artificielle, couverte et bâtie sur un ancien terril d’exploitation minière, que se sont déroulés les épreuves. Un piste -quasiment- géante, d’une longueur de 620 m, avec un dénivelé -quasiment- impressionnant de 80 m. Ce qui nous donne l’équivalent d’une jolie piste bleue !

La semaine prochaine, ce seront même 17 nations qui se retrouveront dans le Snowhall d’Amnéville pour une Indoor Cup Européenne. Les professionnels soulignent tout de même la bonne qualité de neige et les conditions exceptionnelles qu’offrent cette salle Indoor, la plus grande d’Europe.

Alors bon, l’intérêt sportif est tout relatif. L’essentiel est ici de faire venir le ski de haut niveau dans une région jusqu’ici loin des pentes enneigées, et surtout de marquer le lancement de la saison grâce à un événement hors du commun.

La fédération innove et communique, ce qui est de bonne augure quelques mois avant les Championnats du Monde, sur des vraies pistes, à Val d’Isère.