Ambiance chaleureuse au bord des routes…

Ce dimanche, ce sera Paris-Tour :

« Le grand souffle de l’automne » promet l’accroche… En effet, c’est une image glaciale qui passe devant nous, sans faire trop de bruit. Le ciel d’automne est bien là, avec ses feuilles mortes, et son air de dire « Venez vous geler aux bord des routes, pour voir passer un peloton d’inconnus, qui se vont finir au sprint ». Ca y est, je suis enrhumé… Pas très alléchant.

L’idée de vouloir changer par rapport aux grands principes de la communication sport est louable. Mais la poésie et la compétition ne font pas ici très bon ménage ; et à trop vouloir s’éloigner des codes graphiques du sport, ne loupe-t-on pas finalement le message ?

Pour mémoire, ci-dessous l’affiche de la 100e édition, qui avec la même idée avait réussi à faire plus simple, plus clair et donc plus efficace.

Merci à Seb de Sportsandmarks.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :