Toujours plus vite sur l’Atlantique

Thomas Coville et son maxi trimaran Sodeb’O ont battu hier le record de la traversée de l’Atlantique Nord. Depuis fin mai, le grand bateau rouge attendait à New-York pour pouvoir s’élancer dans des conditions optimales. Et voilà hier matin c’était fait : le record de Francis Joyon tombait, avec un nouveau temps de 5 jours 19 heures 29 minutes et 20 secondes pour relier New-York au cap Lizard.

On peut raisonnablement penser que c’est la fenêtre météo qui a rendu possible cette tentative. Mais il faut aussi constater que c’est finement bien joué au niveau de l’actualité sportive. Dans un été surchargé de sport (voir « Faites chauffer votre télé ») Thomas Coville réussi l’exploit (prémédité ?) de réussir sa traversé le jour de repos du Tour de France, permettant ainsi une belle exposition à son sponsor avec des sujets de plusieurs minutes, alors qu’il aurait été relégué dans les « brèves » la veille ou le lendemain.

Un beau succès de Sobed’O, à suivre sur le site internet dédié à la voile. Mais la marque ne s’arrête pas sur ce nouveau succès de Thomas Coville, marin surdoué et précoce : le prochain défi sera la conquète du record du tour du monde en solitaire.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

3 Réponses to “Toujours plus vite sur l’Atlantique”

  1. L'épicier Normand Says:

    Quel était le précédent record ?

  2. olivgraphic Says:

    Le précédent record en solitaire était l’œuvre de Francis Joyon, sur Idec, avec une traversée en 6 jours 4 heures 1 minute et 37 secondes. Soit un écart de près de 8 heures avec le nouveau record de Thomas Coville / Sodeb’O.
    Alors qu’il y a un peu moins de monde sur les trimaran de Grand Prix (60 pieds), la bataille fait rage entre les maxi-trimarans chasseurs de records !

  3. Eric BRETON Says:

    IDEC est basée à Blois, et une partie du précédent bateau de Joyon est exposé devant le bâtiment de l’entreprise qui se trouve juste à la sortie de l’autoroute (ZI des Gailletrous sur AL Chaussée Saint Victor). Ou comment une entreprise située à plus de 300 kms de la mer, à l’aide d’un skipper de … l’Eure et Loir … fait parler d’elle !

    Eric BRETON.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :