L’événement sport de mon week-end : l’EO 45 au zenith

J’inaugure cette catégorie « L’événement sport de mon week-end » en vous parlant de ma première soirée basket. J’ai assisté hier soir à la rencontre Entente Orléanaise Loiret / Elan Chalon sur Saône, avec les places offertes par Yan de l’Epicerie Normande. Un beau match de Pro A, mené du début à la fin par l’EO 45, qui l’emporte sans contestation sur un score de 66-48, et s’éloigne ainsi du bas du classement.

Mais mon regard de spécialiste de la communication pour le sport s’est plutôt attardé sur les dispositifs de sponsoring mis en place pour ce match. On a eu droit à tout l’attirail : de la banderolles à l’extérieur comme à l’intérieur, du clapper distribué largement pour faire du bruit, du panneau fixe au dessus des tribunes, du performer (bandeau déroulant au bord du terrain), du speed-time (panneaux lumineux animés), de la carte postale souvenir avec tirage au sort, du ballon lumineux au dessus de l’aire de jeu, du marquage au sol sur le parquet… ça fait déjà beaucoup.

Mais c’était sans compter sur les « surprises » : la mascotte vivante « Coky » en forme de poulet, et les cheerleaders qui gesticulent sur la musique de Groupama.

Justement, en tant que parrain du match, Groupama avait innondé le zenith de banderolles et autres stands, mais avait aussi fait venir son sportif représentant : Franck Cammas, skipper, véritable star dans le monde de la voile. Sauf que le marin se sentait bien seul sur son stand, à attendre Mamie pour une photo et le petit Kevin pour une signature sur son t-shirt. Bref, pas grand monde autour de lui, à part le représentant local de l’assureur qui ne savait visiblement pas trop quoi lui dire. Ca m’a fait un peu de peine, en fait, de voir ce grand sportif perdre son temps comme faire-valoir d’une opération pas très bien ciblée… Pour réussir son opération de sponsoring, il ne faut pas oublier d’être cohérent et légitime.

Pour finir, je voudrais souligner une seule action de sponsoring « innovante » : avant chaque quart-temps, le ballon est apporté par un semi-remorque miniature, aux couleurs des transports Deret, partenaire de l’EO. Simple, mais efficace, car en lien direct avec le métier de l’annonceur.

En tout cas, un belle soirée de sport, dans une ambiance d’enfer, chaleureuse et familiale, avec 5 000 spectateurs très en voix.

Plus d’infos sur l’EO 45 : cliquez ici

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

2 Réponses to “L’événement sport de mon week-end : l’EO 45 au zenith”

  1. l'épicier Normand Says:

    C’est avec plaisir que ces places sont arrivés chez toi.

    Le tirage au sort à eu lieu.

    Il me semble que 2 places sont de nouveau en jeu pour le 29 avril, plus de précisions bientôt sur le site de l’epicerie Normande.

    A trés bientôt,
    Yannick BARBIER

  2. Rodolphe Champagne Says:

    La victoire était là en effet, mais on attend que notre équipe favorite retrouve son meilleur niveau. Le spectacle n’en sera que plus beau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :